Abécédaire du Choriste

A - Comme agenda mais aussi comme assiduité.

N’oubliez pas de compléter votre agenda chaque fois qu’une nouvelle date de concert ou de répétition vous est communiquée.
La régularité aux répétitions est la force du groupe.
 
B - Comme bilan
N’hésitez pas à faire de temps en temps le bilan de vos connaissances de l’œuvre en cours de travail et particulièrement des passages difficiles.
 
C - Comme communication
La communication est l’un des éléments essentiels de la vie en groupe ou en société. Ne gardez pas vos réflexions pour vous et ne  « ressassez » pas vos griefs.
 
D - Comme devoir
Tout ce que le choriste doit à son appartenance au groupe mais aussi à ses collègues.
 
E - Comme entourage
Cela signifie qu’il faut aussi vous soucier de ceux qui vous entourent, prêter l’oreille aux problèmes qu’ils ont l’amitié de vous confier et être à l’écoute de leurs carences musicales, s’il y a lieu, afin de les aider.
 
F - Comme famille
Si vous arrivez à éveiller de l’intérêt pour ce que nous faisons, auprès de vos familles ou de vos amis, associez-les à nos concerts et à nos manifestations.
Mais aussi F comme  FA ou FAMILY TUORUM
 
G - Comme gamme ou solfège
Assurez-vous que vous avez un minimum de connaissances pour lire une partition. A défaut essayez de combler ces lacunes afin d’être plus à l’aise dans le déchiffrage des partitions.
 
H - Comme hiérarchie
Accepter les remarques du chef de chœur, sur la discipline ou la qualité du travail, c’est accepter de voir progresser le groupe auquel l’on appartient.
 
I - Comme idées
Les idées de chacun sont bonnes lorsqu’elles ont pour but de faire progresser le groupe. Vous n’êtes pas un « maillon » isolé mais un membre INDISPENSABLE.
 
J - Comme jardin secret
La musique ne doit pas vous empêcher de rêver. Elle n’est pas tout dans votre vie, même si elle représente une bonne partie de vos activités.
 
L - Comme liste
Faire une liste des priorités dans le travail à accomplir et ne pas se laisser dominer par le poids souvent écrasant des œuvres travaillées.
Mais aussi L comme LA ou LABII REATUM
 
M - Comme motivation
Avec de la motivation et un minimum d’effort, plus rien n’est impossible. Il faut y croire et se donner les moyens d’y arriver.
Mais aussi M comme MI ou MIRA GESTORUM
 
N - Comme NON
Sachez refuser les propositions alléchantes qui vous conduiraient à multiplier vos activités et cela, souvent au détriment du travail à faire dans les chœurs.
 
O - Comme oeuvres
Les œuvres choisies ne seront pas toujours à votre goût. Ce n’est pas une raison suffisante pour changer de chorale afin de trouver des chants à « votre pointure »
Après avoir « grappillé » partout vous vous apercevrez que vous n’êtes pas encore satisfaits.
 
P - Comme positif
La grande qualité de chaque personne qui entreprend, c’est d’abord d’être positif même si l’obstacle parait difficile à franchir. C’est en revenant de nombreuses fois sur l’ouvrage que le résultat commencera à « montrer le bout de son nez ».
 
Q - Comme qualifié
Ce n’est pas parce que l’on est bon ou très bon en musique et que l’on déchiffre très bien qu’il faut afficher du mépris vers ceux qui ont des connaissances plus modestes. Il faut que les personnes plus qualifiées soient bienveillantes envers celles qui le sont moins.
 
R - Comme respirer
Tous ceux qui ont fait du chant leur métier vous diront que la respiration est l’élément essentiel pour avoir de bons résultats. Alors économisez votre souffle et apprenez à respirer.
Mais aussi R comme RE ou RESONARE FIBRIS
 
S - Comme silence
Le bon travail ne peut se faire que dans le silence absolu afin de respecter la concentration de tous et de se préparer soi même à intervenir lorsque ce sera le moment.
Mais aussi S comme SOL ou SOLVE POLLUTI
Mais aussi S comme SI ou Sancte Iohannes
 
T - Comme travail
Il n’y a aucun secret pour atteindre un certain degré de perfection. S’il  est vrai que certains sont plus doués que d’autres il n’en demeure pas moins que tous doivent beaucoup travailler pour atteindre le but.
 
U - Comme universel
C'est-à-dire comme la musique, avec son langage compris par tous les peuples.
Mais aussi U comme UT ou UT QUEANT LAXIS
 
V - Comme valoriser
Le piège ce serait de se laisser « abattre » et de ne pas reconnaître qu’à force de travail il n’y a pas eu d’amélioration.
 
Z - Comme zéro culpabilité
Si vous n’arrivez pas à tenir toutes ces bonnes résolutions, ce n’est pas très grave car l’essentiel c’est d’avoir essayé et savoir qu’il faut persévérer.
Vous avez créé une énergie positive et à force de tentatives les bons réflexes vont s’installer.
 
NB :
 
La notation Ut ré mi fa sol la si a été créée au XI° siècle par un moine italien :
Guido d’AREZZO ;
Elle est inspirée d’un chant religieux latin. Toutefois le ut difficile à chanter a été remplacé par « DO » au XVII° siècle.
 
-          Ut queant laxis
-          Resonare fibris
-          Mira gestorum
-          Famuli tuorum
-          Solve polluti
-          Labii reatum
-          Sancte Iohannes
 
Ce qui signifie :
Pour que puissent résonner sur les cordes détendues de nos lèvres les merveilles de tes actions, enlève le péché de ton impur serviteur
Ô SAINT JEAN